Publié par : Nicolas Mayer-Rossignol | 22 mars 2010

Déni de réalité…

Quand le candidat ministre, tête de liste en Haute-Normandie, nie la réalité de son échec…

Source: France 3 Haute-Normandie

Publicités
Publié par : Nicolas Mayer-Rossignol | 17 mars 2010

Et un mensonge de plus…


Rappelons que la droite en Haute-Normandie fait son 8ème pire score national, devant
le Limousin (24.16%, Raymond Archer),
la Lorraine (23.77%, Laurent Hénart),
la Bretagne (23.73%, Bernadette Malgorn),
l’Aquitaine (22.05%, Xavier Darcos),
Midi Pyrénées (21.75, Brigitte Barèges),
Languedoc Roussillon (19.63%, Raymond Couderc),
le Nord Pas de calais (19%, Valérie Létard)…

Le PS, lui, fait son 7ème MEILLEUR score en Haute-Normandie…

Publié par : Nicolas Mayer-Rossignol | 15 mars 2010

« Je pense que c’est un score prometteur pour l’avenir… »

Sans commentaires…

Publié par : Nicolas Mayer-Rossignol | 12 mars 2010

« Tu vas voir la culotte qu’on va prendre! »

Extrait d’un article du Monde, paru dans l’édition du 13 mars 2010 (signé Arnaud Leparmentier)

La salle est silencieuse. A trois jours des élections régionales, Bruno Le Maire se fait cueillir à froid par une vingtaine d’élus de l’Eure à l’air renfrogné. Roger Delamare, maire de La Trinité-de-Réville (Eure), commune de 200 habitants, l’interpelle. « Les élus de droite, vous n’avez pas changé en douze ans. Nous avons été prévenus par téléphone mardi. Une élection, cela ne se prépare pas en trois jours ! ».

Tête de liste UMP en Haute-Normandie, le ministre de l’agriculture encaisse : « Une élection cela se prépare, mais avec des relais locaux. On a tout abandonné, tout laissé filer. Cela se solde par des défaites », déplore M. Le Maire, candidat dans une région où la droite a tout perdu, sauf la mairie du Havre. « On me donne une mission impossible », lâche-t-il à la sortie de la réunion, en déplorant que le maire de Bernay, sénateur de l’Eure, ne lui ait pas donné le moindre coup de main.

A 40 ans, M. Le Maire n’espère pas remporter la région, tenue depuis 1998 par le socialiste Alain Le Vern, âgé de 61 ans. Non, son objectif, c’est d’éviter une nouvelle triangulaire avec le Front national (FN), de doubler ainsi le nombre d’élus de droite au conseil régional et préparer une victoire pour… 2014. L’ancien directeur de cabinet de Dominique de Villepin, parachuté à Evreux en 2007 et rallié à Nicolas Sarkozy, veut se créer un fief. Pour être libre.

L’affaire n’est pas gagnée, les sondages attribuent au FN environ 10 % des voix. En 2004, l’extrême droite avait recueilli 14,6 % des suffrages, contre 52,7 % à la gauche et 32,7 % à l’UMP. Ce jeudi 11 mars, l’atmosphère est rugueuse. Sur le marché de Montivilliers, dans le pays de Caux agricole et ouvrier, frappé par les difficultés de Renault à Sandouville, les Normands sont taiseux. Mais dès que le ministre a le dos tourné, on déblatère sur les hommes politiques, sous condition d’anonymat. « Tu vas voir la culotte qu’on va prendre. Regarde l’état du monde agricole, regarde le monde ouvrier », fustige un marchand de café, qui n’ira sans doute pas voter en dépit de sa promesse faite à M. Le Maire.

Publié par : Nicolas Mayer-Rossignol | 3 mars 2010

Panique à droite ! Quand Plic et Ploc ne se soutiennent plus!

Le président du Nouveau Centre et candidat aux régionales en Haute-Normandie, Hervé Morin, a estimé mercredi que « dans un certain nombre de régions » la majorité présidentielle avait « toutes ses chances ». Il cite: la Bourgogne, la Basse-Normandie et Champagne-Ardenne. PAS LA HAUTE-NORMANDIE, REGION DANS LAQUELLE IL EST POURTANT CANDIDAT !!
L’autre envoyé spécial de Sarkozy appréciera…

Publié par : Nicolas Mayer-Rossignol | 3 mars 2010

Quand le Ministre de l’agriculture « dialogue »…

Le Ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, en visite le 2 mars 2010 au Salon de l’Agriculture de Paris « dialogue » avec le NETAP (Syndicat National de l’Enseignement Agricole Public)…visiblement le dialogue passe assez mal…

Si le candidat veut faire aux services publics haut-normands ce qu’il inflige aux services publics agricoles, ça promet!

Publié par : Nicolas Mayer-Rossignol | 1 mars 2010

Marche funèbre des agriculteurs au Salon: merci la droite!…

Lundi 1er mars, plus d’un millier de producteurs laitiers venus de toute la France ont défilé au salon dans une « marche funèbre » contre le prix trop bas du lait.
« Sur le fond, rien n’est réglé à ce jour. On n’a pas eu d’augmentation. 98% des producteurs de lait perdent de l’argent », a affirmé à l’AFP Pascal Massol, président de l’Association des producteurs laitiers indépendants (Apli), qui a appelé à cette manifestation. En 2009, les éleveurs laitiers ont vu leurs revenus baisser de 54%, encore plus que le reste du secteur (-34%).

Une délégation des manifestants a été reçue par un conseiller du Ministre de l’agriculture, mais « cela n’a rien donné ». Sans blague…

Si le candidat UMP veut infliger à la Haute-Normandie ce qu’il inflige aux agriculteurs français, non merci!

Publié par : Nicolas Mayer-Rossignol | 26 février 2010

Chômage: quand Sarkozy s’avance, Fillon recule…

25 janvier 2010: Sarkozy promet que le chômage va reculer « dans les semaines et les mois qui viennent »
26 février 2010: Fillon explique doctement, en présence du candidat UMP en Haute-Normandie, que le chômage va continuer d’augmenter « au moins jusqu’à mi-2010″…
Cherchez l’erreur…

(Source: LCI et Caméra Diagonale)

Publié par : Nicolas Mayer-Rossignol | 24 février 2010

L’UMP, c’est une grande famille…

Sarkozy a récemment débauché Philippe de Villiers (MPF) pour intégrer la grande famille de l’UMP… Las! Le dépôt des listes de l’UMP a montré à bon nombre de responsables du MPF qu’ils s’étaient faits rouler dans la farine. Hubert de Bailliencourt, Président du MPF 76, promet de voter blanc!

« Suite à l’accord entre le MPF et l’UMP, j’ai pris contact en septembre 2009 avec l’UMP afin de coordonner les choses sur le plan territorial […]. L’UMP ayant désigné Bruno Le Maire, Ministre de l’Agriculture pour diriger la liste dite d’Union en Haute-Normandie, nous nous sommes mis à sa disposition.

Ce courrier étant resté sans réponse, j’ai demandé en novembre dernier un rendez vous au Ministère de l’Agriculture où j’ai réitéré ma demande, en compagnie de Catherine Gibert, Président du MPF 27. A cette occasion, nous avons renouvelé notre demande pour que le MPF soit associé à la campagne des régionales et avons posé les jalons en vue de la constitution des listes de candidatures.

Toujours sans nouvelles de l’UMP et du Ministre […] Outré par ce comportement méprisant vis-à-vis du MPF, j’ai demandé au cabinet du Ministre d’être rappelé […]. Depuis, plus aucun contact : sollicitant les voix du MPF, l’UMP répugne à nous associer à la campagne électorale et fait exactement comme si nous n’existions pas. Pire, alors que nous avions habituellement accès à la presse, celle-ci nous fait savoir que, par l’accord qui nous lie à l’UMP, nos temps de parole se trouvaient agrégés à ceux de l’UMP et qu’elle n’avait plus à relayer nos communiqués ni nos interventions. Nous ne sommes donc plus invités.

Pour comble de malheur, le Ministre Bruno Le Maire a récusé les candidatures proposées par le MPF en Haute-Normandie »

Bienvenue à l’UMP les amis!

Older Posts »

Catégories